Voici les quatre enfants-femmes de présidents africains qui ont réussi leur parcours universitaire

Selon une étude menée par AfrikMagazine (AM) sur le parcours universitaire des enfants de présidents africains, huit seulement l’ont effectué de façon satisfaisante. Parmi eux, quatre sont des femmes.

Parmi elles, figurent Malika Bongo Odimba, fille du feu Président Ali Bongo Ondimba de la République du Gabon. Elle a effectué des études en relations internationales en France, et a fait son lycée aux Etats-Unis. Elle a travaillé à l’Unesco avant d’intégrer la fonction publique du Gabon, son pays. Après cette expérience, elle a été affectée à l’ONU, à Genève, pendant un an avant de décider de poser pour de bon ses valises au Gabon. Aujourd’hui elle milite pour la cause sociale à travers ses associations « Défis de Femmes » et « Génération Plus ».

bongo art

Sikhanyiso Dlamini est la princesse du Swaziland. Éduquée dans une école privée du Royaume-Uni, elle a étudié en Californie, puis à l’université de Sydney, où elle a brillamment obtenu un Master en communication numérique en 2012. Sikhanyiso Dlamini a choisi après ses études de retourner au Swaziland où elle siège au conseil royal et au conseil d’administration de MTN, l’opérateur de téléphonie mobile du pays. Elle est aussi rappeuse à ses temps perdus.

dlamini art

Il y a aussi Ange Kagamé, la fille du Président rwandais Paul Kagamé. En août 2014, Ange Kagamé avait fait forte impression en posant aux côtés de son père et du couple Obama à la Maison Blanche. Formée aux États-Unis, Ange Kagamé a intégré l’équipe de communication de la présidence rwandaise. Elle y est chargée des réseaux sociaux. Elle est la seule des quatre enfants de Paul Kagamé à travailler avec lui et en plus est très impliquée dans des nombreuses campagnes médicales et des projets de développement.

kagame art

Edouardo Dos Santos de l’Angola est présent sur la scène avec Isabel Dos Santos. Elle est connue comme étant la femme la plus riche d’Afrique. Isabel Dos Santos a une grande expérience. Après avoir obtenu son baccalauréat, elle fit des études supérieures à Londres où elle obtint son diplôme d’ingénieur en génie électrique et en gestion d’entreprise. C’est aussi cette formation rigoureuse qui justifie son succès dans l’entrepreneuriat. Elle démontre ainsi qu’on peut être fille de Président, mais travailler durement pour gagner sa vie.

isabel art

En dehors des femmes, il y a aussi les homes, fils de Présidents africains. Âgé d’un peu plus de trente ans, Sani Mahamadou dit Abba est conseiller principal à la communication de la présidence nigérienne. Il convient de rappeler qu’il est diplômé de Sciences politiques à Harvard, l’une des plus prestigieuses universités du monde. Il est aussi diplômé en nouvelles technologies de l’information et de la communication.

sani art

Son père, Abdoulaye Wade n’est plus président mais cet homme démontre un parcours inspirant qu’il convient de relever. Après son baccalauréat dans l’établissement privé français Saint Martin de France, Karim Wade entame ses études supérieures à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Au terme d’une maîtrise en sciences de gestion (MSG), il prépare un DESS en ingénierie financière qu’il obtient en 1995 avec un mémoire intitulé « Utilités et perspectives de développement du « corporate governance » en France ». Il a ensuite travaillé dans plusieurs grandes entreprises comme la Société de Banque Suisse, la banque d’affaires UBS Warburg, une filiale d’UBS.

karim art

Mohamed Condé a effectué ses études à Paris puis aux États-Unis. Là, il a obtenu un MBA de la Thunderbird School of Global Management, considérée comme la meilleure école de commerce du pays! Ensuite, il a travaillé au sein de plusieurs multinationales (automobile, industrie pharmaceutique, conseil…), au Brésil tout d’abord, puis en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Il occupe depuis quelques années le poste de conseiller de son père à la Présidence de la République de Guinée Conakry.

condé art

Michel Gbagbo a étudié en France avant de revenir en Côte d’Ivoire et travailla comme consultant en gestion des ressources humaines. Il reprit ses études universitaires en 2006 et soutint en 2007 une thèse de psychopathologie de la vie sociale. Il est depuis lors consacré Docteur.

michel art

A en croire certains commentaires publiés sur la toile, aucun de ces enfants de Présidents n’ont fait leurs études supérieures en Afrique, sinon leurs humanités. Et en tant qu’enfants de Présidents, il est normal qu’ils fassent leurs études dans les grandes universités du monde avec l’argent des pauvres contribuables au moment où leurs enfants croupissent dans le malheur et la pauvreté.

Ruben Mayoni/AfrikMag

Please follow and like us:
0

?>