REDD+ en RDC : une trentaine de journalistes de la RDC en formation

Les changements climatiques bouleversent l’équilibre écologique avec des conséquences néfastes sur la vie des êtres vivants sur la planète terre. C’est ce qui justifie le développement de plusieurs stratégies de lutte contre les effets de ces changements. Parmi les moyens de lutte contre les changements climatiques, figure la Réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts (REDD).

C’est ainsi que le partage des informations générées par la dynamique de la REDD+ en RDC est nécessaire pour être connues du grand public, pour le bien du plus grand nombre de personnes. Et journalistes ont un grand rôle à jouer pour relayer ces informations. Plusieurs acteurs aussi bien étatiques que non étatiques contribuent au processus REDD+ en RDC, processus s’est récemment enrichi avec le CAFI qui vient s’ajouter a d’autres initiatives précédentes

C’est qui justifie l’organisation, du 29 au 31 Aout 2017 à Kinshasa, d’un atelier de trois jours sur le thème REDD+ en RDC.  Organisé par le CIFOR et ses partenaires, cet atelier de média réunira la plupart des partenaires en RD. Congo qui travaillent sur REDD+. Il vise une trentaine de journalistes exerçant à Kinshasa et ses alentours avec comme objectifs, permettre aux journalistes d’être mieux équipés et informés sur le processus REDD+ en RDC, améliorer les connaissances des journalistes sur REDD+ et fournir à ces derniers des informations à jour sur le processus REDD+ en RDC. Il s’agira également de fournir aux journalistes des sources d’information sur REDD+ en RDC, amener les changements climatiques et les questions REDD + dans l’agenda des journalistes et les aider à passer des événements aux problèmes liés aux rapports environnementaux.

Ruben Mayoni.

Please follow and like us:
0

?>