Mois de mars : la CIF+ donne de la voix

Dans le cadre de la célébration du mois de mars consacré à la femme, plusieurs activités sont organisées pour donner un sens particulier à ces festivités. Outre les célébrations officielles du Ministère de tutelle, d’autres activités connexes des structures des femmes se tiennent tout au long du mois pour laisser des empruntes indélébiles quant à ce. C’est le cas de la Communauté des Femmes Séropositives (CIF+) qui a organisée une journée d’échange avec ses membres le vendredi 9 mars 2018 dans la salle de réunion du Programme National Multisectoriel de Lutte contre le Sida (PNMLS).

La Ministre du Genre, Famille et Enfant a communié avec elles. Elle a profité de l’occasion pour faire la restitution de la rencontre des premières Dames africaines à Addis-Abeba, en Ethiopie, dans le domaine de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (PTME). D’après Chantal Safu, cette assemblée générale des premières Dames tenue du 25 au 29 janvier dernier s’était soldée par le lancement de la campagne « Free chen to fly : Né libre pour briller ».

Madame Laure Kitanu, Point focal de « The International Communauty of Women living with hiv & Aids (ICW/RDC) » a profité de la présence de la Ministre pour adresser les désidératas de sa communauté. Ayant vu le jour à Amsterdam au Pays-Bas, cette association compte près de 19 pays membres enregistrés Afrique. En RDC, elle est présente dans quelques provinces dont le Kasaï. C’était l’occasion pour ICW/RDC de célébrer ses deux d’existence en RDC.

Pour rappel, le PTME, plan d’accélération de la transmission du VIH de la mère à l’enfant reposent sur quelques piliers parmi lesquels, la prévention primaire chez les femmes en âge de procréer, la prévention des grossesses non désirées et la prévention de la transmission du VIH aux nouveaux nés. Pour le Docteur Ilunga, chef de division PTME, le défi à ce jour est de permettre femmes africaines vivants avec VIH de survivre pour éduquer leurs enfants et contribuer au développement du pays.

Pour coller l’utile à l’agréable, un repas de cœur a été partagé entre les membres de cette communauté à la fin de cette journée qui a aussi été teintée d’un caractère festif.

Ferha Ntumba

Please follow and like us:
0

?>