Lutte contre le sida, toujours un défi en RDC

Le monde entier a célébré le vendredi 1er Décembre la journée mondiale de lutte contre le VIH/Sida autour du thème : « Ma santé, mes droits ». Cette journée est aussi celle de la mémoire et de souvenir à l’honneur des personnes décédées de la maladie. Cette célébration qui s’étend sur tout le mois de Décembre constitue une opportunité pour les nations du Monde de mettre en lumière tous ceux qui relèvent le défi quotidien de combattre le VIH/sida mais également se consacrer à la sensibilisation de la pandémie du sida. A ce jour, près de 36,7 millions de personnes vivent avec le VIH dont 19,5 millions avaient droit en 2016 au traitement.

Depuis le début de l’épidémie, l’on compte 76,1 millions de personnes infectées parmi lesquelles 35 millions de personnes décédées. Durant l’année 2016, l’on a enregistré 1,8 millions de nouveaux cas d’infection par le VIH/sida. Tous ces chiffres qui font froid au dos nous ont incités à nous appesantir sur le financement reçu par la RDC en matière de lutte contre le sida. Selon Onu SIDA, 92% des ressources financières dans le domaine proviennent de l’extérieur du pays. La RDC a reçu du Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et la malaria 258 millions de dollars américains entre 2015 et 2017 et 65 millions entre 2015 et 2016 du programme Pepfar, Plan d’urgence du président des Etats unis d’Amérique pour l’aide contre le Sida.

Au-delà des efforts consentis, les chiffres restent alarmants. La RDC compte à l’heure actuelle 381.187 personnes vivant avec le VIH dont 32 % seulement soit 121.762 des PVV. 20.854 décès dû au Sida enregistrés. Quant au nombre d’enfants rendus orphelins pour le Sida, on en compte 322.750. Et la couverture de la prévention de la transmission de la mère à l’enfant (PTME) est assurée à 66%.

Rappelons que la journée mondiale de lutte contre le Sida a été le 1èr Décembre 1988 par l’OMS et approuvée par l’Assemblée Générale des Nations Unies. Elle fait partie de 8 campagnes officielles de l’OMS en faveur de la santé publique à l’instar de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose (24 Mars) ou la journée mondiale de Paludisme (25 Avril).

Rosymaque

Please follow and like us:
0

?>