L’agriculture et le tourisme africains au cœur d’une conférence en Suisse

Le continent africain offre beaucoup d’opportunités d’investissement dans les secteurs de l’agriculture et du tourisme. En ce sens, l’agriculture a contribué énormément au développement de plusieurs nations modernes, car elle constitue la base fondamentale du développement national. A côté de l’agriculture, la croissance de l’activité touristique en Afrique est la plus rapide au monde. Selon African Business Magazine, 33 millions de touristes ont visité l’Afrique en 2013 et 2014. Un chiffre présentant d’énormes opportunités d’affaires pour les investisseurs.

C’est dans cette optique que la Convention africaine pour le développement et l’investissement (ADIC) se concentre cette année, au cours de sa 3ème édition prévue du 26 au 28 octobre 2017, à Zurich en Suisse, sur la mobilisation des investisseurs pour l’agriculture et le tourisme en Afrique, ainsi que sur l’exploration des opportunités dans les chaînes de valeur dans ces secteurs. ADIC qui dépend de l’African Institute for Development Policy (AFIDEP) se penchera également sur les politiques de diversification adoptées par les gouvernements africains, y compris les opportunités de production et de traitement. Par ailleurs, les discussions seront centrées sur les secteurs secondaires et les chaînes de valeur, comme l’hôtellerie, l’énergie, le stockage, les transports et autres.

ADIC constitue donc un guichet unique pour les entreprises qui cherchent à entrer sur le marché africain, un projet africain et des propriétaires d’entreprises à la recherche de partenaires financiers et de services, ainsi que pour les investisseurs à la recherche des opportunités de partout à travers le continent africain. Il est établi aujourd’hui que pour développer l’Afrique et faire des affaires, il faut investir dans les chaînes de valeur de l’agroalimentaire et du tourisme.

ADIC, qu’est-ce ?

La Convention africaine pour le développement et l’investissement facilite l’accès à des clients précieux et aux marchés émergents en Afrique. Une occasion d’exploiter un bassin d’entrepreneurs locaux et de cadres d’entreprises, d’encourager le développement de l’Afrique et de rassembler des informations sur le marché et des prospects. C’est aussi le moment d’associer sa marque au développement de l’Afrique et la possibilité d’étendre sa portée d’Est en Ouest, grâce à la convention et aux forums régionaux qui se déroulent en Afrique subsaharienne. ADIC offre enfin des valeurs 3D pour les entrepreneurs et les investisseurs à l’échelle mondiale.

ADIC agit en faveur des propriétaires de projets pour des transactions avec les investisseurs, des entreprises pour engager de nouveaux clients et des gouvernements pour trouver des partenaires fiables à la réalisation de leurs initiatives de développement. Une session spéciale «Do-Tank» est également organisée, où les problèmes de développement en Afrique sont abordés et les nouveaux projets et initiatives sont mis en valeur. Outre les discours d’ouverture, ADIC 2017 prévoit des tables rondes, des présentations de projets et des ateliers. Un tour sur www.adic.afidep.com suffit pour en savoir plus.

Ruben MAYONI

Please follow and like us:
0
Tags:  ,

?>