La couleur orange pour illuminer le monde contre la violence faite aux femmes et aux filles

« Ne laisser personne de côté : mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des jeunes filles », tel est le slogan de la campagne 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes, campagne lancée ce 25 Novembre 2017 à l’occasion de la célébration de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. En République Démocratique du Congo, c’est le Ministère du Genre, Enfant et Famille qui organise cette campagne avec l’appui de l’ONU Femmes. Elle va se focaliser sur la connaissance des textes juridiques en rapport avec les violences sexuelles basées sur le genre (VSBG).

L’objectif de cette campagne dont le lancement a eu lieu samedi dans l’enceinte de l’Académie des Beaux-Arts ABA est d’atteindre les personnes les plus marginalisées particulièrement les femmes et les filles y compris les réfugiés, les migrants, les minorités, les populations autochtones et les peuples touchés par les conflits et les catastrophes naturelles.

La campagne 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes démarre le 25 Novembre et se clôture le 10 Décembre, journée universelle des droits de l’homme afin de souligner que la violence faite aux femmes est un problème des droits.

Cette édition est une occasion pour également vulgariser les actions visant à mettre fin aux violences qui touchent les femmes à travers le monde sous les directives de la campagne mondiale UNITE du secrétaire général des Nations Unies.

Pour rappel, c’est en 1991 qu’a été lancée pour la première fois cette campagne par le premier institut international pour le leadership des femmes (Women’s Global Leadership Institute) et coordonnée par le centre pour le Leadership global des femmes (center for women’s global Leadership. Comme les années précédentes, la couleur orange est le thème central et unificateur de toutes les activités. Ceci pour attirer l’attention du monde entier sur la question de la violence contre les femmes et les filles.

Rosymaque

Please follow and like us:
0

?>