Femme, jeunesse, succès, religion… : Les vérités crues de Neveu National

De son vrai nom Jean-Claude Daddy MAYUMA, il est connu du grand public sous le pseudo de Neveu National. Contrairement à ce que d’aucuns pourraient imaginer, l’homme n’est ni humoriste ni comédien. JC MAYUMA est éducateur de masse, évangéliste, serviteur de Dieu, musicien et de surcroît  animateur et producteur d’émissions à succès à l’exemple de « zappe pas ton neveu » qui a fait la pluie et le beau temps. Se confiant au magazine Florilège, il révèle avoir reçu de Dieu, suite à une prière de son pasteur, un don, celui de reproduire tout ce qu’il voyait sans être formé au préalable.

Tout commence avec sa parfaite connaissance des instruments musicaux.

S’agissant particulièrement de l’émission « zappe pas ton Neveu », celui que les kinois appellent le Neveu National a déclaré : « Mon émission part du connu vers l’inconnu. Il s’agit de faire passer les gens qui ont le sens de l’humour mais qui ne sont pas nécessairement comédiens ou humoristes, de capitaliser la puissance de l’humour. »

D’après lui pour réussir, certains jeunes se livrent aujourd’hui à plusieurs pratiques peu orthodoxes notamment le fétichisme, l’homosexualité…

D’où la nécessité pour le serviteur de Dieu qu’il est de se tourner vers les médias (radio et télé) afin de porter haut la parole de Dieu en utilisant sa notoriété. Il est question de passer un message claire : «  crois au seigneur jésus, tu seras sauvé toi et ta famille »

Les femmes congolaises n’ont plus de modèle

Au sujet de la femme congolaise, Neveu National estime que cette dernière est semblable à une personne perdue dans la forêt cherchant sa route tout en imitant chaque animal rencontré sur son chemin. Ceci pour dire que les congolaises ont perdu de repères et n’ont pas de modèles. A l’époque, la femme congolaise était respectable par son accoutrement. Les filles avaient pour modèle Abeti MASIKINI, Tshala Mwana … Alors qu’aujourd’hui, elles ont comme référence Beyonce, Rihanna, des stars étrangères qui mettent en exergue leur culture qui n’a rien à avoir avec nous. Il prêche donc le retour aux valeurs.

« Nous avons beaucoup perdu en termes de mœurs à force de copier les habitudes qui viennent de l’occident. L’accoutrement actuel des filles laisse à désirer et sont de fois la cause des viols même si cela ne peut constituer une excuse. Lorsqu’une fille se faisait engrosser dans le temps, la famille portait la honte. De nos jours, le fait d’être engrossée même sans être prise en mariage ne choque plus personne tout comme le fait qu’une fille soit vierge n’impressionne plus. De nos jours donc, les filles ramènent de l’argent dans leur famille dont elle ignore la provenance. Et c’est même sujet d’admiration de son entourage. »

A en croire Neveu National, on est en plein dans l’inversion des valeurs. et à la question de savoir à qui la faute, Jean Claude MAYUMA propose de rechercher où est ce qu’on est tombé et comment se relever. «Quand l’héritier est encore enfant il est semblable à un esclave. », dit-il. La femme doit se connaitre, connaitre son rôle dans la famille. Serviteur de Dieu, JC Mayuma s’inscrit en faux contre la parité et l’émancipation des femmes car d’après lui ces concepts sont mal compris par la gente féminine qui confond parité et indépendance. Cela est, selon lui, à l’encontre de la parole de Dieu  qui dit : « tes désirs seront portés vers ton mari et il dominera sur toi ».

Il préconise plutôt l’égalité des chances.

Pour l’animateur de « zappe pas ton neveu », l’humour en tant que métier a de l’avenir dans notre pays à la seule condition de dissocier l’humour du ridicule, de la bouffonnerie.

Ferha NTUMBA

Please follow and like us:
0

?>