Devenir députée, sénatrice, ministre : Anita LWAMBA a des ambitions nobles

C’est une femme ordinaire comme toutes les autres femmes. Ménagère et mère des enfants. Anita LWAMBA est journaliste professionnelle, présentatrice du journal télévisé à la RTVS1 et d’une émission politique. Florilège Magazine l’a contacté pour se livrer la rubrique « Médias au féminin ».

Son rêve s’est concrétisé. Toute petite déjà, elle présentait des scénettes et dupliquait les voix comme si elle présentait une émission. Issue d’un son père journaliste, être journaliste pour elle, c’est réellement la concrétisation de son rêve. Si ce n’était pas le journalisme, elle serait mannequin ou encore avocate. N’ayant pas marché, elle s’est focalisée sur le journalisme.

Anita LWAMBA a un modèle, mieux des modèles dans le journalisme. Lorsqu’elle était petite, elle s’inspirait d’Anne SAINCLAIRE de 7/7 pour le calme avec lequel elle présentait ses émissions. Actuellement, elle d’admire Laurent DELAHOUSE qui présente l’émission «un jour, un destin» sur France 2.

En tant que femme, elle porte un regard critique sur les personnes qui évoluent dans les médias. Son constat, beaucoup ne savent pas ce qu’elles veulent. Elles n’ont de passion pour ce métier. C’est pour la célébrité, ou encore pour se trouver un homme. Ce qui justifie les bévues commises dans le métier. On i trouve des journalistes qui n’ont pas la maitrise de la langue, d’autres sont complaisants face aux hommes politiques, d’autres encore sont des parvenus.

La femme aime beaucoup la facilité pour gravir les échelons. Elle se laisse parfois aller pour bénéficier d’une quelconque faveur. Avec des sourires aux lèvres, Anita LWAMBA a indiqué que cela lui est déjà arrivé mais elle n’a pas succombé à la tentation. « Il m’est déjà arrivé que le Responsable d’une chaine où je travaillait à mes débuts m’aie proposé d’être la présentatrice vedette en échange d’une relation amoureuse. Comme je tenais à ma réputation, et sachant que je suis intelligente, j’ai persévéré dans ma position et je n’ai pas succombé », a-t-elle affirmé. Elle a indiqué que si Dieu est de votre côté, vous tiendrez bon. Ce qui a fait que les gens puissent d’ailleurs la découvrir telle une étoile cachée mais qui finit par briller.

Pour Anita LWAMBA, la notoriété est une question de compétences. Malheureusement, il est rare de trouver parmi les femmes celles qui ont percé sans avoir eu des relations extraprofessionnelles avec telle ou telle autre personnalité. Mais l’exception confirme toujours la règle. Il existe aussi celles qui se démarquent par leurs compétences, elle-même étant un exemple, et elle en est fière.

La féminisation du monde médiatique n’a pas laissé indifférente cette journaliste de profession. Pour elle, la plupart des responsables des maisons de presse mettent à l’avant plan la femme qui attire et vend mieux l’image de la chaine. Le « Gender » venant renforcer cette idée.

Mais pour se confirmer dans son métier, Anita LWAMBA pense que la femme doit renforcer ses compétences. Elle doit être capable de défendre ses idées, rester ferme dans ses décisions et savoir ce qu’elle cherche.

La représentativité de la femme dans les institutions est une instruction non seulement des Nations Unies, mais aussi du Président de la République, Joseph KABILA. Notre invitée note que le quota de 30% dans les institutions n’est pas encore effectif, même si le Chef de l’Etat prône la parité. Toutefois, elle a reconnu que des efforts sont fournis dans ce sens.

Anita LWAMBA est une journaliste de longues dates. Son parcours professionnel renseigne des débuts difficiles. Elle a commencé d’abord comme animatrice, puis présentatrice du journal à la Radio Tropicana FM, ensuite à la télévision toujours comme présentatrice du journal sur Tropicana Tv. Elle est après allée à Numerica Tv, d’où elle est l’une des pionnières. Elle y présentait le journal télévisé et co-présentait la chronique « le français comme on l’aime » avec KIBAMBI SHINTWA, qui pour elle, lui a beaucoup appris et dont elle d’ailleurs le produit.

Après 5 ans de service passés à Numerica Tv, Anita LWAMBA a intégré Télé 7, supervisé par Modeste MUTINGA et Freddy MULUMBA, d’où elle a été connu du grand public comme présentatrice du journal télévisé, avant de rejoindre la RTVS1 jusqu’à ce jour. En plus d’être présentatrice du journal le lundi et mardi, Anita LWAMBA anime l’émission politique: « Qui dit vrai ? », traitant des questions d’actualité.

Quant aux projets d’avenir, Anita LWAMBA aimerait faire la politique, devenir députée ou sénatrice, ensuite Ministre. Elle aimerait également être éditrice de mon propre journal. Des ambitions nobles pour une grande dame comme elle.

Ferha NTUMBA

Please follow and like us:
0

?>