COP23 à Bonn : l’eau et l’énergie, une des réponses aux changements climatiques

L’eau est un catalyseur et un connecteur, un point commun essentiel qui relie les nombreuses réponses d’adaptation aux changements climatiques. Au cours d’une réunion de haut niveau sur l’eau tenue ce vendredi matin à Bonn en marge de la 23ème Conférence des Parties sur les Changements Climatiques, il a été démontré que sa gestion imprudente est de plus en plus un obstacle au développement et le changement climatique.

Faire face aux changements climatiques est une condition préalable pour la paix et la  réalisation  de nombreux aspects abordés par les objectifs du développement durable des Nations Unies. C’est dans cette optique que #ClimateIsWater, « Le climat est l’eau, l’eau est tout », loin d’être un problème, voit l’eau comme une solution dans l’adaptation aux changements climatiques dans le monde. Sachant que pour faire face aux changements climatiques, il faut entre autres l’atténuation ou l’adaptation aux effets du réchauffement climatique.

Une autre réunion de haut niveau tenue ce vendredi 10 novembre à Bonn, est celle axée sur l’énergie. En tant que parties à la CCNUCC, les dirigeants d’un large éventail de secteurs se rassemblent le jour de l’énergie pour démontrer comment une énergie propre, efficace et inclusive, transition alimentée par l’énergie renouvelable continue d’être essentielle pour atteindre les objectifs de  l’ Accord de Paris. Ce qui constitue en fait une ambition d’action climatique collective à partir de 2018

Une action climatique subdivisée en quatre sessions dont l’état de la transition énergétique;  les  politiques  nécessaires pour permettre le changement ; les expériences des dirigeants du monde entier qui catalysent l’action; et des recommandations pour accélérer les progrès.

Ruben MAYONI

Please follow and like us:
0

?>