Célébration du 8 mars en RDC : Le travail décent et le plein emploi pour les femmes à l’ordre du jour

Le monde entier a célébré le 8 mars 2017, la journée internationale de la femme sous le thème : « les femmes dans un monde de travail en évolution pour une planète 50-50 en 2030 ». A l’occasion, chaque pays adapte le thème lancé par les Nations-Unies à ses propres réalités, à son contexte. Ainsi, la RDC a choisi comme thème : « Ensemble pour une planète 50-50 en 2030 : investir dans le travail décent et le plein emploi pour les femmes dans un climat de paix et d’équité ».

Le 8 mars constitue l’occasion de réfléchir sur les conditions des femmes, les avancées obtenues en terme des droits et ce qui reste à faire pour parvenir à une véritable parité telle que souhaitée par tous. Plusieurs manifestations sont ainsi organisées à travers le pays pour honorer la femme. Ce, durant tout le mois de mars. Si depuis quelques années, la RDC n’a plus organisé des défilés préférant célébrer la journée dans la méditation et surtout éviter tout le folklore qui entoure cette fête : le pagne à tout prix, des regroupements dans des débits de boisson et tant d’autres débordements, cette année, la Ministre du Genre sous le haut patronage du Chef de l’Etat et du 1er Ministre, a organisé un rassemblement au Shark Club dans la Commune de la Gombe. Toutes les femmes des différentes couches sociales y ont célébré cette fête mémorable.

jif art3

A cette occasion, la Présidente de l’Union Panafricaine de la Jeunesse (UPJ) a indiqué que l’égalité entre l’homme et la femme est un élément central de développement. Francine MUYUMBA a précisé que l’avenir de la RDC dépend de l’implication de la femme.

jif art2

Pour sa part, la Représentante de l’Onu/Femme en RDC qui a lu le message de la Directrice Exécutive de cette agence a estimé que pour parvenir à l’égalité dans le milieu du travail, il faudra arriver à offrir davantage d’opportunités d’emplois décents qui nécessiteront des efforts ciblés de la part du gouvernement afin de promouvoir la participation des femmes à la vie économique et de recueillir le soutien des collectifs importants comme ceux d’organisations syndicales.

jif art5

Avant de lancer officiellement les activités du mois de mars dédié à la femme, la Ministre du Genre, Famille et Enfant, Marie-Louise MWANGE a invité les femmes à se mobiliser pour participer activement au processus électoral en RDC. Pour y parvenir, elle les a exhorté à l’union et à la solidarité. En outre, elle a déclaré que face aux inégalités, aux violences sexuelles basées sur le genre dont la femme est souvent victime, aux barrières multiples d’ordre socio-culturel et aux autres défis émergents pour son implication dans la gestion rationnelle de l’environnement et de la biodiversité, les femmes ont tout le rôle à jouer et doivent rester unies et solidaires.

Rosette Mamba

Please follow and like us:
0

?>