Bientôt la ratification de l’Accord de Paris par la RDC

Réunis en séance plénière mardi 10 octobre 2017, les parlementaires congolais se sont appesantis sur 4 questions cruciales parmi lesquelles, l’adoption du projet de loi autorisant la ratification par la République Démocratique du Congo de l’Accord de Paris. Ce, en vertu de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), signé par le Président de la République à New-York, le 22 Avril 2016.

En effet, les changements climatiques représentent une menace immédiate et potentiellement irréversible pour les sociétés humaines et la planète à cause de leurs effets néfastes sur les efforts pour promouvoir la croissance économique, assurer la sécurité alimentaire. Bref, lutter contre la pauvreté. Il nécessite donc la coopération la plus large possible de tous les pays ainsi que leur participation dans le cadre d’une riposte internationale efficace et appropriée en vue d’accélérer la réduction des émissions mondiales des gaz à effet de serre.

C’est dans ce contexte que lors de la 21ième Conférence des Parties (COP 21) à la CCNUCC tenue du 30 novembre au 12 décembre 2015, les états partie avaient consensuellement adopté l’Accord de Paris qui vise à renforcer la riposte mondiale à la menace des changements climatiques dans le contexte du développement durable et de la lutte contre la pauvreté. Le Ministre de l’Environnement, Amy AMBATOBE qui a défendu ce projet de loi devant les députés, a précisé que cet accord insiste sur l’urgence d’accroître l’appui fourni par les pays développes reparti sous forme des ressources financières et d’autres mécanismes du fonds vert climat et du fonds pour environnement mondial, de technologie et d’un renforcement des capacités afin de permettre une action d’ici 2020.

Après la présentation du projet de loi portant ratification de l’Accord de Paris par le ministre national der l’environnement, les honorable députés se sont exprimés pour demander des éclaircissements sur le l’intérêt qu’aurais la RDC a ratifié cet Accord de Paris. Pour Michel Lokola que va bénéficiez la RDC après la ratification de cet accord d’autant plus que la RDC n’est pas un pays pollueur. Et même si cet accord à une histoire depuis Rio en passant par Kyoto les congolais doivent savoir c’est qu’ils auraient à gagner dans le concret.

D’ici deux jours il sied de noter qu’en autorisant la ratification de l’accord de Paris, la RDC traduit sa ferme détermination d’accélérer son entrée en vigueur et à contribuer à la riposte internationale pour la réduction des émissions mondiale des gaz à effet de serre.

Ferha NTUMBA

Please follow and like us:
0

?>