Mois : mai 2017

13 Mai

Le FFGRN pour l’épanouissement des femmes vivant aux environs des zones extractives

Créé au mois de mai 2016 à l’issue de la troisième édition de la formation des femmes des médias sur les ressources naturelles en RDC, le Forum des Femmes pour la Gouvernance des Ressources Naturelles (FFGRN) a finalement été présenté ce mardi 9 mai 2017 au jardin de Osisa au quartier Socimat devant plusieurs invités ainsi que quelques membres de ce réseau.

(suite…)

Dr Sylvie KASWA, aller au-delà des soins apportés aux patients

Loin d’être un médecin ordinaire, Madame Sylvie Kaswa est une femme généreuse. Elle ne se limite pas à soigner ses patients, mais va jusqu’à payer leurs frais d’hospitalisation, nous a-t-elle confiée. Médecin généraliste en médecine interne et maître de stage à l’hôpital Saint Joseph de Kinshasa, Sylvie Kaswa a fait ses études de médecine à l’Université de Kisantu dans le Kongo central.

(suite…)

La maternité en temps voulu pour éviter la fistule obstétricale

Une fistule obstétricale désigne une brèche de la filière pelvi-génitale. Il s'agit d'une lésion provoquée par l'accouchement qui affecte entre 50000 et 100000 femmes dans le monde chaque année. Elle survient en cas de dystocie (difficulté), après un accouchement long et difficile. Elle entraîne très souvent la mort du bébé et une incontinence chronique chez la mère (pertes d'urines et/ou de selles). Les fistules obstétricales affectent surtout les Africaines et les Asiatiques, car elles sont liées à un accès limité aux soins médicaux. Non traitées, elles peuvent provoquer des infections et des affections rénales, voire le décès. Le traitement repose sur la chirurgie.

(suite…)
10 Mai

Gouvernement Bruno Tshibala : parité 50/50, une utopie

La République démocratique du Congo (RDC) s’était engagée, comme pour répondre à la volonté des Nations unies, d’atteindre 30 % des femmes au sein des institutions du pays. Mais les observateurs avisés se rendent compte sans désemparer que cet objectif n’est toujours pas atteint par le pays de Lumumba. De ce fait, la parité 50/50 prônée par les Nations unies et les gouvernements des pays membres paraît une vraie utopie.

(suite…)
10 Mai

Dolorès NEMBUNZU ou la passion de soigner

Depuis 6 ans à la tête de l’hôpital Saint Joseph, le Docteur Dolorès NEMBUNZU estime qu’être une femme aux commandes est loin d’être un motif de satisfaction. C’est plutôt une grande responsabilité. Pour le numéro 1 de cet hôpital privé catholique, il a fallu mériter la confiance des autorités ecclésiastiques et des personnes qui l’ont jugé valable pour ce poste. La gynécologue a affirmé que cette responsabilité implique de faire face aux problèmes quotidiens liés à la gestion et au fonctionnement de l’hôpital ainsi que du personnel soignant et administratif.

(suite…)

Mosquirix ou RTS,S: le vaccin antipaludéen pour les enfants en bas âge

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a annoncé, lundi 24 avril 2017, qu’une campagne de test de vaccin antipaludéen très avancé, mais à l’efficacité limitée, allait débuter dans plusieurs régions de l’Afrique. Les pays retenus sont le  Kenya, le Ghana et le Malawi. Cette campagne qui se veut à grande échelle, ambitionne de vacciner au moins 360.000 enfants au total entre 2018 et 2020. Comptant à elle seule 92% des 429.000 personnes tuées dans le monde, en 2015, l’Afrique est de très loin le continent le plus touché par le paludisme. Les enfants de moins de cinq ans représentent plus des deux tiers de ces décès causés par cette maladie transmise par des moustiques et également appelée malaria.

(suite…)